Placettes documentées pour le chêne

DT



L'échange d'expériences et de connaissances est essentiel pour le développement du savoir-faire sylvicole ; c’est particulièrement vrai en période de changement climatique ; et c’est aussi particulièrement nécessaire pour la sylviculture d’une essence aussi exigeante que le chêne. Comme les milieux convenant aux espèces de chênes ont tendance à augmenter avec le réchauffement climatique, la question se pose de savoir comment l’extension du chêne - qu’elle soit spontanée ou favorisée par l'homme – peut être conduite de manière écologique et économique.

 

Les peuplements de chênes existants, leur historique, leur état actuel et la gestion qui leur est appliquée représentent des sources d'information et d'expérience sylvicoles précieuses. L'objectif de ce projet est d'identifier des peuplements de chênes qui présentant un intérêt particulier et, après consultation et en coopération avec les gestionnaires responsables, de les valoriser comme placettes de démonstrations et de documentation pour la recherche et la formation.